AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leigh Cooper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leigh E. Cooper
тнє ℓισи & тнє ωσℓf
Admin

๏ PARCHEMINS : 301
๏ POINTS : 254


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Leigh Cooper   Ven 5 Nov - 23:49


Crédit : Indie Rock
Leigh Eiryche Cooper
.
Âge: 33 ans
Date & lieu de Naissance: 1er novembre 2002
Statut: célibataire ou non
Orientation sexuelle: bisexuel
Groupe: Sorcier du Futur
Niveau souhaité : niveau 6
Avatar:Milo Ventimiglia


    Description
    .



      crédit ForeverEternity

      Compétences:

      Magie

      D'une lignée de sorciers extrèmement pur, il a une puissance assez rare. Une puissance qu'il maitrise à la perfection. Maitrisant la magie élémentaire depuis son jeune âge, il a acquis des notions en magie noire, mais aussi en magie ancestrale de part le sort de sa mère. Depuis quelques temps, Leigh affectionne la création de nouveau sort, de potions et de malédictions d'objet. Cela prend du temps, mais il y arrive quand il le veut. Il sait également lire les anciennes écritures magiques et connait une 500taine de runes et symboles magiques. Pour sa propre protection, il porte constamment un collier avec un étrange symbole tribal issu de sa famille. N'étant pas merlin, il ne peut user de magie sans sa bague. Résultat, il a fusionné sa bague dans sa chair avec un mélange de sort de scellement et de fusion.


      Combat et Self-défense


      Leigh pourrait très bien se défendre et attaquer rien que par la magie. Mais de part son père, il a appris l'escrime, et le maniement de la plupart des armes blanches. Dans sa jeunesse il a fait de la lutte, mais n'excelle pas en combat , même si sa rapidité est très haute (il adore tricher) . Il adore aussi tirer.


      Savoir

      Outre ses connaissances en magie. Leigh a une culture générale impressionnante. Influencé par le vécu de ses ancestres, il a une très bonne connaissance de l'histoire, mais il a eu le besoin de faire des études scientifiques. Il a donc des connaissances en biochimie et en psychologie, ayant dans l'idée de devenir alchimiste.


      Morale:

      Difficile à décrire cet homme, car il ne présente pas des traits de caractère bien défini. L’on ne sait le juger comme bon ou mauvais, ou même opportuniste, car il donne une image froide, nonchalante de sa personne. N’attendant rien du monde dans lequel il vit, il n’est nullement optimiste et ne fait aucun projet d’avenir lointain. Il peut très bien vous tourner le dos sans un mot et s’en aller ou vous regarder avec un regard impénétrable. Leigh a du charisme, un charisme qui impose le respect et rend mal à l’aise. Personne n’arrive à déceler dans a voix la plaisanterie du sérieux, ce qui l’amuse beaucoup. Observateur et calculateur, il saura manipuler sans aucune magie les esprits faibles. Leigh est ce qu’on pourrait appeler une beauté froide. Ses traits harmonieux et son visage fin ne laissent jamais apparaître aucune émotion profonde, juste ce qu’il veut montrer. Il ne relâche jamais son contrôle sur lui-même et joue toujours parfaitement son rôle. C’est un acteur né et un homme patient, très patient. Il a un sang-froid olympien et un savoir faire redoutable. On le compare souvent à un lézard, non pas pour une allusion quelque conque à un certain magicien et son univers, mais à cause des traits communs. Un lézard est extrêmement patients, mordra plusieurs fois sa victime et attendra que l’infection fasse des ravages pour ensuite se nourrir d’une carcasse fraichement offerte. Extrêmement intelligent, Leigh cherchera toujours le moyen le plus direct, le plus efficient et le plus fatal pour arriver à son but. Il sait quel puissance il a, mais ne perd jamais le nord. Il peut être un sorcier puissant, il n’est pas complètement invulnérable. Le monde l’a façonné comme cela, il a dû devenir cet être cynique, sarcastique et joueur pour survivre. Mais au fond de lui sommeil un bon fond, caché pour ne pas être abimé, il peut se montrer clément, aimant, maladroit quand il aime ou a devant lui quelque chose de fragile. Il peut s’émerveiller devant un coucher de soleil, et apprécier ces moments intenses de la vie terrienne, mais jamais ne se liera complètement au point de l’abandon, il doit être maitre de lui.
      Depuis que ses ancêtres se sont invités dans sa personne, il lui arrive d’entendre des voix, si au début il paraissait fou, il arrive aujourd’hui à maitriser ses conversations. Avec la brèche, quelque chose a changé. Il commence à se perdre dans ce nuage, car les différentes personnalités de ses aïeux commencent à prendre le dessus sur sa personne, ce qui fait qu’il parle encore moins, est encore plus de mauvais humeur et très irritable. Mais il ne perd pas son but des yeux et compte bien le réussir, quitte à le payer à un prix fort.


      Physique:

        Leigh a un physique assez fin, mais bien travaillé. C’est un sportif, dans son corps traduit ce qu’il fait comme exercice. Leigh aime bien s’habiller classe, son goût vestimentaire est donc assez bien choisi. Il peut mettre des chemises près du corps ou des pulls sans gène. Préférant le noir, surtout lors qu’il chassait, il a un manteau noir, qui lui donne un air redoutable. Sa belle gueule, il la doit à sa mère. Des yeux magnifiques, une fine barbe, des cheveux qui ont leur volonté propre, et d’un brun brillant, un teint assez pâle et des traits fins, il en a eu du succès auprès des femmes et des hommes. Son corps a également de nombreux tatouages, certains sont là pour faire joli, d’autres pour se protéger. On n’est jamais assez prudent et il faut dire qu’à une certaine époque, Leigh était quelque peu paranoïaque. Des goûts de luxe, pour une bourse fournie, voilà ce qu’était sa vie dans les années 30 du 21ème siècle…en 2010 il revoit à la baisse ses critères…notamment parce qu’il ne peut pas prétendre pouvoir prélever de l’argent. Bien qu’il a prévu une petite somme de dépannage, c’est un style plus newyorkais passe partout qu’il adopte. Enfin pas vraiment, il a toujours ses costumes, mais ils sont juste changé de couleur. Chez lui, Leigh préfère le boxer comme habit, et on peut le comprendre, c'est tellement plus confortable d'être au naturel. Dans son goût de voiture, il préfère les allemandes, mais pas les grosses berlines, les sportives, comme la Scirocco , certes rare aux Etats-Unis et puis qui a besoin d'une voiture à NY.


      Plus grande peur: Chaque homme a peur de quelque chose, Leigh a peur de la peur elle-même, peur de perdre le contrôle sur son être, car la protection de sa mère est également une malédiction qui risque de le mener à la folie

      Plus grand rêve: un monde bien différent


    Your Story
    .


      Je me fais le triste narrateur de ma vie. Ecrire cette vie n’a jamais été mon but premier, mais je voudrai laisser à cette génération pourrie un dernier adieu avant de m’en aller vers mon passé. Etrange perception que celle de revoir ces endroits de mon enfance. Je suis un enfant du 21ème siècle, un enfant né le jour pendant lequel on honore les morts. Peut-être cela présageait-il ce qu’allait devenir mon travail à plein temps. Mais ne brûlons pas les étapes. Je suis né donc né le 1er novembre 2002 en Irlande. Une terre dont les monticules verts recelaient bien des secrets aujourd’hui oublié. Personne alors ne savait quelle puissance sommeillait en moi, et si une telle chose avait été su à l’époque, je pense qu’on m’aurait supprimé sans aucun remord. Chers lecteurs, il faut que je vous éclaire sur un point essentiel ici, à côté des réincarnations et des créatures anciennes du monde, il y a également la magie. Suivant les familles, elle peut être plus ou moins puissante. Pardonnez-moi ce cours magistral sur ma généalogie, mais cette dernière est un élément clé de ma vie. Ma mère, Serafina Saloma était une sorcière. Une sorcière qui excellait dans son art et qui avait en elle un grand pouvoir. En effet elle était l’une des dernières sorcières de Salem. Tout le monde connait la réputation des sorcières de Salem et la raison qui a poussé ma mère à quitter cet endroit, ce ne fut pas une quelque conque inquisition, mais une autre persécution. Dans notre monde, être un mage entraine certaines convoitises. Elle a fuit son pays pour rester une femme à part entière. C’était une femme merveilleuse, souriante, aux yeux noisette. Je me rappelle quand j’étais petit, les journées d’été faisaient ressortir un côté miel dans ses yeux. Trait dont j’ai hérité. Mon père lui était un homme d’affaire pour le commun des mortels. Mais pour le monde derrière le rideau rouge, il avait une influence incroyable. La famille des Coopers a changé de nom au fil des siècles, pour se protéger et éviter d’être retracer, mais si l’on remonte un peu, on trouvera des mages sanguinaires, des vampires envoutants de l’est, qui ont marqué les livres d’histoires ou de mythes. Il avait ce charme scandinave, et cette imposante carrure des hommes qui n’inspirent que la crainte. Tant de parabole pour rien n’est-ce pas ? Je n’ai jamais eu l’occasion d’écrire sur mes parents, alors j’en profite, petit plaisir égoïste que je m’octroie. Comment deux êtres aussi radicalement opposés ont donné naissance à ma personne, je n’en sais rien, mais ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? Comme la lumière attire les papillons qui se brûlent les ailes. J’ai grandi à Dublin, bien loin des problèmes magiques qui se préparaient dans une autre partie du monde. De mon enfance je garde un assez bon souvenir, rien de vraiment notable à signaler. Sauf peut-être que j’ai toujours aimé à penser que ma mère rendait mon père un peu plus humain, un peu plus clément et compréhensif. Je me rappelle d’une fois où j’avais pris sa bague, une magnifique chevalière en or, avec un lion tenant un rubis dans sa gueule, je devais avoir 6-7 ans, un petit garçon haut comme 3 pommes…je n’ai jamais vu pareil peur et colère dans les yeux d’un homme. Aujourd’hui je comprends que j’avais entre mes mains sa source de pouvoir, sans cela, il n’était qu’un homme…j’ai gardé cela en tête toute ma vie.

      Quand j’ai eu 9 ans, j’ai entendu une dispute entre mes parents. Le sujet : moi. Ma mère ne voulait pas qu’on m’entraine, mon père tentait de lui entendre raison, argumentant que si je n’apprenais pas à contrôler ma magie, elle allait me consumer de l’intérieur et me rendre un être dangereux pour lui-même et pour son entourage. Cela a sans doute suffi pour que ma mère rende les armes. C’est ainsi qu’ils se sont chargés de mon éducation, m’apprenant les éléments de bases, m’offrant mon grimoire, me donnant en main une bague, mon catalyseur. Au fur et à mesure que mes connaissances grandissaient, je voyais dans les yeux de mon père de la fierté, j’étais son digne héritier. J’appréciais cependant plus les cours avec ma mère. Elle me fascinait, la douceur de ses paroles, ses gestes engendraient des choses tellement destructrices que le contraste me saisissait à chaque fois. Je n’ai jamais assez chéri ces moments avec…jamais assez dit combien je l’aimais. Je pensais naïvement qu’elle serait à mes côtés pour l’éternité. Quelle idée idiote du temps les enfants ont parfois...Elle est tombée malade….étrangement malade, c’était tellement brutal, tellement rapide…je me rappelle qu’elle a eu une longue agonie, mais à chacune de mes visites, elle avait ce sourire peint sur les lèvres. Sans doute pour me réconforter, pour ne pas m’inquiéter. Le jour de sa mort, elle avait demandé à me voir…elle m’a à nouveau souri. Elle a posé ses mains sur mes joues, m’a répété combien elle m’aimait, combien elle était fière de moi….et front contre front, elle a murmuré des mots celtiques…je ne connaissais pas ce sortilège…mais je le ressenti au plus profond de mon être….ce fut son dernier acte avant de succomber à la mort… J’avais perdu ma mère….et je me retrouvais seul avec un homme qui m’effrayait et m’intriguait. Je ne connaissais pas vraiment mon père. Il paraissait toujours comme un chef d’état, on le voit, mais on ne le connait que par ce qu’on sait de lui. Mais revenons à ce que ma mère m’a fait. Elle m’a implanté la connaissance de mes ancêtres en tête…de tous mes ancêtres….ce qui fait que ma tête contient des informations remontant aux débuts de la magie…je sais ce que Merlin a fait, je sais ce que Morgane a fait…tout avait plus de sens et mon père eut vite de remarquer que quelque chose avait changé en moi. J’étais bien plus puissant, bien plus posé et conscient de ce que je faisais. C’est sans doute ce qui l’a poussé à s’intéresser à moi.

      Comme vous le savez sans doute tous, Morgane est revenue à la vie en décembre 2010. Cependant, je ne l’ai appris que bien plus tard. En fait j’ai assisté en jeune adolescent de 14 ans à son accession au pouvoir. Ce fut si brillamment orchestré que cela forçait au respect. Avec la mort de ma mère, mon père a pris sur lui de continuer mon éducation, mais rapidement il s’est avéré inutile de poursuivre la pratique de la magie, car j’avais une autonomie assez grande. Je pus donc m’attarder sur des études. Selon lui c’était une perte de temps, mais j’ai un esprit vif, j’ai besoin d’être occupé, ô bien sûr j’ai triché. Je n’allais quand même pas encaisser un échec. Comme disait mon père, il fallait user de ce qu’on avait pour réussir. Travailler intellectuellement et physiquement était un parfait compromis pour mon être. Je ne veux pas me vanter, mais j’ai toujours eu du flair pour choisir mon camp. Je voulais avoir tout, la soif de pouvoir n’avait rien à voir avec celle de mon père. Moi je voulais juste tirer parti du meilleur. C’est ainsi que j’ai décidé de devenir un traqueur au service de Morgane. J’étais doué pour trouver ces rats de rebelles, les combattre en duel, faire en sorte qu’ils terminent en poussière ou en cage, selon les goûts des patrons. Je dois dire que je n’aimais pas la famille régente…mais la liberté qu’ils me donnaient, me permettait de vivre comme je l’entendais. Dans mes jeunes années, j’ai fait beaucoup de choses…certaines je les regrette, d’autres non. A 24 ans, j’ai décidé de m’implanter ma bague sous l’épiderme. Je n’étais pas sûr que cela marcherait…en fait je testais quelque chose de nouveau. Vous ne pouvez pas vous imaginer la douleur que cela a causée. Peu de gens le savent, mais fusionner une bague avec votre squelette, cela revient à sentir un métal chauffé à blanc traverser chaque couche de votre corps pour accéder à l’os. J’ai hurlé à m’évanouir…mais au moins je n’ai pas le souci de mon père….père qui d’ailleurs passa par mes soins. Je ne voulais avoir plus personne qui ait une influence sur moi…il a eu une belle mort…enfin un bel enterrement…et moi…une tonne d’argent. Tuer ne me procure pas de plaisir, je le fais parce que je suis payé pour le faire, mais cette exécution là….j’en ai profité…chaque seconde de vie qui s’échappait de lui , je m’en suis délecté….mon seul acte de cruauté d’ailleurs….les autres sorciers ont une par ma main une mort rapide et digne d’eux.

      J’ai servi La Fay pendant 10 ans, cela apporte ses avantages. J’étais un homme de confiance pour eux, je les ai bien berné…je ne sers aucun maitre…seulement mes intérêts. J’ai mené une vie libertine, enchainant les relations et les liaisons douteuses…manipulant et trahissant mes amis….mes ennemis même…cela isole…mais j’aimais cette vie…même si elle était dans un monde détruit…un monde soumis à une domination excessive…c’est sans doute cela qui m’a poussé à repenser à la brèche…ou peut-être la perte de quelqu’un qui m’avait volé mon cœur, mon âme et ma raison…une envie irraisonnée de vouloir retrouver cette personne….non ce n’était pas cela…je reste rationnel sur mes choix…j’ai passé les 6 mois précédent le moment de la brèche à calculer…doué en physique , je n’ai pas eu de mal à savoir quand il y aurait la brèche. Je me suis caché, attendant simplement que cela se passe…j’avais prévu que certains rebelles essaient de changer le passé…je n’ai rien fait pour les en empêcher…cela ne m’intéressait pas…ce qui m’intéressait c’était de passer vers mon passé , en ayant une étrange pensée juste avant de passer la brèche…que faire si je revoyais ma mère, mon père ou même moi…un moi âgé de 8 ans….mais c’était peu probable…j’allais évoluer aux Etats-Unis, alors que ma vie passée , elle se déroulait encore sur le vieux continent. Me voilà donc…revenu dans le passé…sans véritable but pour l’instant que celui de me fondre dans la masse…



    BEHIND THE SCREEN
    .


    Pseudo: Dribbly
    Âge: 19 ans
    Comment as-tu découvert le forum ? Je m'en rappelle plus
    Implication: 6/7
    Niveau RPG: 16/20
    Double compte ?non
    Code:

_________________




Dernière édition par Leigh E. Cooper le Ven 10 Déc - 2:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net
avatar

Leigh E. Cooper
тнє ℓισи & тнє ωσℓf
Admin

๏ PARCHEMINS : 301
๏ POINTS : 254


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: Leigh Cooper   Ven 10 Déc - 2:27

MAJ fiche - 10/12/2010

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net
 

Leigh Cooper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sorcerer's Apprentice RPG :: Avant de commencer :: Présentations :: Validés-