AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paracelsus Von Hohenheim, Botaniste, médecin et Alchemiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Paracelsus Von Hohenheim, Botaniste, médecin et Alchemiste.    Mar 7 Déc - 23:41


Crédit©Anne Laure, Natoune
Prénom(s) & Nom
.
Âge: 516.
Date & lieu de Naissance: 494 à Einsiedeln.
Statut: Célibataire... Malheureusement.
Orientation sexuelle: Hétérosexuel.
Groupe: Sorciers du Présent.
Niveau souhaité: 5.
Alignement: Loyal Bon.
Catalyseur Magique: Son catalyseur n'est rien d'autre que la pierre philosophale. (cf. Pouvoir & Histoire).
Avatar: David Tennant.


    Description
    .



      crédit ©white rabbit

      Compétences:

      Bien qu’étant un magicien de génie Paracelsus alias John Smith préfère être nommé « alchimiste » par ces pères, car le suisse a étudié l'Alchimie beaucoup plus longtemps que la magie et par conséquent ces connaissances en alchimie sont infiniment plus grande que celle en magie. En effet grâce à son savoir immense « John Smith » est parvenu à crée la fameuse Pierre Philosophale, cette pierre légendaire qui fait maintenant partie de son corps et qui lui permet de vivre et d’être jeune éternellement. Comme dit plus haut cette roche mystique lui sert aussi de catalyseur de magie et elle lui permet notamment d’augmenter son – piètre – niveau de magie d’une façon plus que conséquente.

      Car à la base Hohenheim n’est rien d’autre qu’un sorcier de base qui a réussi ayant crée une roche fantastique en utilisant son savoir et sa magie. Mais grâce aux (centaines) années d’entrainement Smith a appris des sorts de plus en plus complexes, cependant il faut savoir que Hohenheim préfère utiliser des sorts d’emprisonnements ou d’affaiblissements plutôt que des sorts dangereux et mortels, malgré tous en cas de danger imminent il n’hésiterait pas à utiliser l’un de ces sorts pour exterminer son ou ses adversaires.

      De plus grâce à ses capacités en chimie Paracelsus est capable de crée de puissants poisons aux effets multiples qui n’ont parfois ni gouts ni couleurs et qui lui ont permit de ce sortir de plusieurs situations difficiles. Vous devez aussi savoir que Paracelsus se débrouille plutôt bien en escrime et donc qu’il ne dépend pas totalement de sa magie.


      Morale:

      Paracelsus est aussi imprévisible que la terre sans moisson, parfois il peut être calme et accueillant et d’autre fois il donne l’impression d’être déchainé et sans pitiés. Car Hohenheim c’est avant tous un homme à l’avis bien tranchés, il a vu tellement de genre vivre, puis mourir sous ses yeux qu’il sait très bien faire la différence entre le bien et le mal et qu’il sait aussi maitriser ses sentiments.

      Celui qui se fait nommer John Smith est avant tous un homme souriant et très sociable qui n’a aucun mal à aller vers les autres. Il aime s’entourer de gens et parler avec eux tous simplement parce qu’il apprécie la compagnie des simples êtres humains qu’il trouve tous si passionnant et surtout si éphémère. Parce que s’il y a bien une chose qui fait que l’alchimiste est irrésistiblement attiré par les humains c’est leur mortalité, le fait que contrairement à lui ces êtres doivent constamment vivre avec cette peur de la mort. Contrairement à la sombre Morgane, Hohenheim idolâtre ces humains imparfaits et il serait prêt à donner sa vie pour défendre n’importe quel être humain. C’est d’ailleurs pour ça que l’alchimiste a tous fait pour ne pas que sa pierre philosophale tombent entre les mains des sbires de Dame Morgane. Il voue donc une haine sans limite aux Morganiens qui le poursuivent depuis plus de quatre siècles et qui, pour des raisons qu’il ignore veulent s’emparer de la pierre philosophale.

      L’ancien courtisan est aussi un homme totalement à l’ouest, excentrique et constamment surexcité l’helvète utilise souvent des phrases stupides que l’on n’imagine pas sortir de la bouche d’un homme de science comme Paracelsus. Ce coté ne fait que s’accentué lorsque Hohenheim est sur le point de découvrir ou d’inventer quelque chose, durant ces moments « John Smith » devient un véritable gosse, il sautille partout, se mordille les lèvres et n’arrête pas de sortir des phrases plus stupides les unes que les autres, en bref il perd plusieurs années d’âge mental.



      Physique:

      Ce monde est remplit de personnes apparemment banales qui ont le don d’attirer tous les regards, ce genres de personnes que l’on croise dans le rue, mais que l’on n’arrive à oublier… Et bien c’est le cas de l’étrange Paracelsus Von Hohenheim.

      Contrairement aux gravures du 15e siècle censée le représenter Paracelsus n’est ni gros, ni même roux bien au contraire puisque celui qui de nos jours utilise le pseudonyme de John Smith est un jeune frêle et maigrichon aux cheveux bruns. Bon évidemment je pourrais m’arrêter ici et vous dire d’aller voir son avatar, mais je vais continuer pour tenter de remplir les quinze lignes réglementaires. Comme je l’ai dis quelques lignes plus tôt Hohenheim n’a rien d’un culturiste bien au contraire puisque malgré son maitre soixante seize il est loin d’être aussi fort que sur les images supposée le représenter, il possède cependant une belle chevelure brune qui n’est généralement pas mise en valeur, puisqu’ils sont souvent que dit-je, sont constamment en bataille… Disons que Paracelsus passe son temps à réfléchir et qu’il n’a donc pas vraiment le temps de s’occuper de sa coiffure.

      Juste en dessous de cette énorme touffe de cheveux, il y a comme chez tous les êtres normalement constitué, un visage, qui dans le cas de l’alchimiste est long et fin. Un visage qui en a fait sourire plus d’un, ou surtout plus d’une, mais qui a aussi fait pleurer et trembler bien des Morganiens. Cela est surement du à ses yeux apparemment banales qui sont pourtant particulièrement significatifs et très expressifs. En regardant bien le visage de Paracelsus on a souvent l’impression que celui-ci est sur le point de sourire, voir même d’exploser de rire et il faut avouer qu’avec John Smith c’est souvent le cas.

      Hohenheim est souvent très bien habillé et il ne quitte jamais ses chemises, ses mocassins, sa cravate et ses petites lunettes.


      Plus grande peur: Que la pierre tombe entre les mains d'un esprit malin et que celle-ci soit utiliser contre les êtres humains.

      Plus grand rêve: Voir les sorciers et les humains marcher ensemble.


    Your Story
    .




      Philipe Paracelsus Van Hohenheim est né en 1494 dans le centre de Pèlerinage d’Einsiedeln en Suisse, fils d’une intendante et d’un chimie-médecin il baigne directement dans les fioles et les parchemins. Très vite passionné par le travail de son père il se mit à l’accompagner à toutes ses consultations dès l’âge de sept ans, malheureusement deux années plus tard son père décida de quitter la Suisse et ses guerres à répétitions pour partir vivre à Villach en Autriche. C’est pendant le voyage entre la Suisse et l’Autriche que sa douce mère succomba à une maladie fulgurante qui l’emportera en quelques mois… Une fois à Villach c’est Bombastus Von Hohenheim qui s’occupa de l’éducation de son jeune fils et qui lui appris les bases de la médecine et de la chimie. Et c’est d’ailleurs son père qui lui parla pour la première fois de cette fameuse pierre philosophale qui aurait le pouvoir de transformer le plomb en or et de d’offrir la vie éternelle à son possesseur… Mais ça c’est une autre histoire… C’est à l’âge de treize ans que le jeune homme découvrit les écrits humanistes d’Erasme et de Lorenzo Valla qui marquèrent très rapidement l’adolescent qui décida ensuite d’aller travailler dans les mines de Villach en tant que mineur, malheureusement son physique ingrat et frêle l’empêcha d’exercer ce métier bien longtemps et il fut condamner servir de chimiste de mines. Cependant ce travail lui permit d’aller à l’école pour tenter d’embrasser la même profession que son père et c’est là-bas qu’il rencontra l’abbé Tritériums, ce personnage énigmatique fut comme attiré par Paracelsus qu’il trouvait différent des autres élèves… En effet Tritériums appréciait l’esprit rebelle et la quête de savoir permanente du jeune Hohenheim.

      Un soir alors que le gamin s’apprêtait à rentrer chez lui, Tritériums le convoqua et il lui expliqua qu’il voulait faire de Van Hohenheim son apprenti. Assez intrigué le suisse lui demanda ce qu’il allait bien pouvoir lui apprendre… Et c’est à ce moment là que Tritériums commença à faire voler la plume qui se trouvait sur son pupitre, il n’en fallut pas plus pour convaincre le jeune homme qui devint l’assistant et l’apprenti de Tritériums qui lui apprit une quantité innombrable de sorts de bases. Cependant poussé par les nombreuses demandes du directeur de son « collège » il alla s’inscrire à l’Université de Bâle. Là-bas il se montra bien supérieur aux autres étudiants et il termina ses études à l’âge de 22 ans et ce malgré les reproches de ses professeurs qui le trouvaient beaucoup trop « excentrique » et « rebelle » pour devenir médecin… C’est à cette époque et pour prouver qu’il était meilleurs que le médecin romain « Celse » maitre à pensé de la plupart de ses professeurs qu’il décida d’utiliser le patronyme de « Paracelse ». Une fois son diplôme en poche il retourna à Villach pour retrouver Tritériums, mais c’est avec beaucoup de peine qu’il apprit que celui-ci était mort quelques semaines seulement avant son retour. Bouleversé par cette mort il décida de quitter l’Autriche pour traverser l’Europe et tenter de découvrir le mystère de la pierre philosophale qui passionnait aussi bien son père que feu Tritériums.

      Son voyage le mena d’abord à Paris ou il t’intéressa à la vie du célèbre Nicolas Flamel qui d’après la légende serait devenu riche en trouvant le moyen de transformant le plomb en or. Et c’est en cherchant dans une vieille bibliothèque parisienne qu’il découvrit une lettre bien étrange… Une lettre expliquant comment crée la pierre philosophale. Paracelsus vola cette lettre, puis il quitta Paris pour Strasbourg ou il acheta une maison non loin de la ville. Là bas il resta enfermer pendant trois mois entiers, n’arrêtant son travail que pour boire, manger et dormir quelques heures. Et après ces trois mois de travail intensif il parvint à crée une pierre d’un rouge intense… Malheureusement dès qu’il entra en contact avec cette drôle de pierre, il fut aveuglé par une étrange lumière… Et lorsque cette lueur se dissipa la pierre avait disparu, il comprit rapidement que la pierre était rentrée en lui, mais ne connaissant pas les effets secondaires de la pierre il préféré quitter Strasbourg pour Oxford ou il demanda conseil à plusieurs Alchimiste réputées qui ne purent lui expliquer ce qu’il lui arrivait…

      Déçus par cette non-réponse il quitta Oxford pour les Pays Bas ou il s’enrôla dans les forces armées hollandaise en tant que médecin, il servit ensuite dans l’armée danoise puis vénitienne avant de tenter de retourner dans sa ville natale de Villach, malheureusement pour lui les autorités de la ville avaient eux vents de ses activités pas très catholiques et il le bannirent de la ville, dégouté par un tel traitement l’alchimiste recommença à voyager aux quatre coins de l’Europe et il alors que les années passaient son physique lui ne changea pas… Il comprit rapidement que ceci était dû à la Pierre Philosophale. Il décida de s’exiler en Slovaquie pour étudier les différents métaux et pour continuer sa vie loin des regards. En Autriche on le considéra comme mort, alors que lui se contentait de servir de médecin dans un petit village de montagne… Au bout de dix ans il changea encore de vie, pour partir vivre en Espagne… Il traversa le pays pendant six ans avant de poser ses bagages dans les pays basques. Encore une fois il passa vingt ans dans un petit village isolé… Et c’est dans en 1610 l’un de ces villages qu’il tomba sur un autre sorcier, le considérant d’abord comme un allier il lui livra tous ses secrets, mais malheureusement pour Paracelsus cet homme n’était rien d’autre qu’un Morganiens pur et dur qui grâce à un sortilège l’enferma dans une lampe à Huile…

      Le malheureux médecin resta enfermer dans cette lampe à huile pendant cent vingt ans, cette lampe changea de nombreuses fois de mains avant d’arriver dans le magnifique Palais de Versailles… Et un jour le chemin de la lampe croisa celui de Jeanne Antoinette Poisson plus connue sous le nom de Madame de Pompadour. La jeune femme qui semblait être sensible à la magie, eu la chance d’entendre la voix de Paracelsus qui comme dans un certain Conte des Milles et Unes Nuits frotta la lampe contre sa robe, ce simple petit frottement libéra Philipe de l’empire de la Lampe… Devant un telle spectacle la belle courtisane pensa avoir affaire à un génie et elle tomba dans les pommes, mais quelques instants après son réveille elle comprit que le médecin ne sortait pas d’un de ces rêves et qu’il était bien réel… Elle donna alors l’ordre à ses domestiques de lui trouver une chambre et de le nourrir correctement. Elle commença ensuite à discuter avec le suisse et au fil des mois une certaine attirance physique poussa la courtisane à embrasser l’immortel et à en faire son amant. S’en suivit une relation charnelle et passionnelle qui dura plusieurs années, malheureusement Hohenheim comprit rapidement qu’au vu de son « pouvoir » il ne pourrait pas rester bien longtemps avec la future amante du roi de France et un soir il quitta le magnifique palais de Versailles sans un bruit pour reprendre sa longue errance.

      Cette errance le mena aux quatre coins de l’Europe, puis au delà des océans… Puisqu’en 1912 il quitta la Grande Bretagne ou il séjournait depuis déjà plusieurs mois pour partir vivre aux Etats Unis d’Amérique, malheureusement il ne resta là-bas que cinq années puisqu’en 1917 il fut renvoyer en Europe pour combattre dans les tranchées aux cotés des français et des britanniques, là-bas il servit de médecin et sa route croisa celle d’un Morganien qui ne lui avait semble t’il rien demandé, mais cette fois-ci le médecin fut sans pitié et il fit exploser le sbire de Morgane en un seul claquement de doigt avant de continuer à vivre l’enfer des tranchés comme n’importe quel soldat. Une fois la guerre terminée il retourna au pays du rêve américain ou il s’engagea en tant que professeur sous le nom de Abraham Washington dans une Université de Californie, il resta en place pendant douze ans, il changea ensuite de nom pour prendre celui de Ken McLeon et partir enseigner un temps au Canada avant de revenir aux Etats Unis en gardant ce même pseudonyme… Les années passèrent et les pseudonymes aussi…. Aujourd’hui Paracelsus se fait nommer John Smith et il enseigne ou plutôt il enseignait tranquillement dans une Université New-Yorkaise, jusqu’au jour ou deux hommes assez étrange pénètrent dans l’établissement à la recherche d’un certain Dave Stuler. Ne pouvant pas les suivre à cause de ses obligations de professeurs il tenta de les retrouver, mais en vains… Cependant quelques temps après il assistât à un bien étrange Spectacle qui lui donna envie de reprendre du service.





    BEHIND THE SCREEN
    .


    Pseudo: Lou
    Âge: 18 ans.
    Comment as-tu découvert le forum ? Huhu.
    Implication: 6/7
    Niveau RPG: 15/20
    Double compte ? Non
    Code: Ok by Greg !


Dernière édition par Paracelsus Von Hohenheim, le Mer 8 Déc - 16:27, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gregory Parker
► G r e g o r y | Not so serious !

๏ PARCHEMINS : 320
๏ POINTS : 256


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: Paracelsus Von Hohenheim, Botaniste, médecin et Alchemiste.    Mer 8 Déc - 0:04

Bienvenu =D
Beau choix d'avatar *-*
Bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas à la moindre question les admins sont là Wink

_________________

    Si tu ne décides pas de ton destin,
    c’est ton destin qui décide pour toi.

    __

Absente du . au .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Athena Blake
★ sσ Sяσηg & sσ ғяαgιℓε ★

Fondatrice

๏ PARCHEMINS : 252
๏ POINTS : 66


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: Paracelsus Von Hohenheim, Botaniste, médecin et Alchemiste.    Mer 8 Déc - 0:51

David Tennant <3
Je vais exiger un lien. PTDR

Bienvenue sur le forum ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre problème ! ^^

_________________