AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Lun 13 Déc - 3:20

    Quinze Heure de l’après-midi, l’heure de la délivrance pour le pauvre John Smith qui n’avait pas prit la moindre pause depuis huit heure du matin. Oh évidemment le vieux suisse adorait son métier et il adorait transmettre son savoir à des gens passionné comme Dave Stutler, Autumn Ellington ou encore la toute jeune Jesse Collins. Cependant ce jour là il n’avait fait cours ni à Autumn, ni à Dave, ni même à Jesse… Cerise sur le gâteau il avait même du faire cours aux élèves les moins disciplinés et les plus mal-élevé de toute l’université. Evidemment les critiques et les reproches étaient partis à tord et à travers, mais cette fois-ci le suisse n’en avait tiré aucune satisfaction et il ne voulait qu’une seule chose… Prendre le volant de sa vieille DeLorean, pour faire un petit tour avant de s’affaler sur son vieux sofa un bon verre de lait à la main… Malheureusement, ou comme d’habitude tout ne ce passa pas comme il l’avait prévu… En effet alors qu’il marchait dans les couloirs presque vides de l’Université il aperçu adolescente aux cheveux roux et aux yeux clairs, celle-ci était assise sur un banc, juste en face d’une grande baie vitrée et elle était entrain de dessiner…

    Celle-ci semblée véritablement inspirée par le paysage d’acier et de bêton qui se dressait en face d’elle, Van Hohenheim resta à quelques mètres d’elle pour ne pas la déranger, il était vraiment impressionné par la vitesse d’exécution, c’était vraiment extraordinaire, trop extraordinaire pour être naturel… Cependant ce détail ne tapa pas directement à l’œil de l’alchimiste qui était trop concentré sur le spectacle qui était entrain de se dérouler sous ses yeux. Il se disait que cette jeune fille devait être une véritable artiste et il se demandait même pourquoi elle était dans une Université comme celle-ci… Enfin bref quelques minutes plus tard la jeune femme apparemment d’origine irlandaise termina son esquisse ce qui intrigua vraiment le professeur qui pensa à une hypothèse… Plus… Surnaturelle…

    Les mains dans les poches il s’approcha de la jeune adolescente d’un pas lent et silencieux, puis il s’arrêta à quelques mètres seulement de l’étudiante qui ne l’avait pas encore vu… Il jeta alors un coup d’œil sur l’esquisse de la jeune fille qui à sa grande surprise ne représentait pas les immeubles qui se dressaient en face d’elle… Le professeur se frotta le crâne l’espace d’un instant avant de remettre ses mains dans les poches de son long manteau et de dire avec une voix particulièrement amicale :

    « Et bien… Vous êtes une véritable artiste Mademoiselle. »

    Il fit ensuite son plus beau sourire avant de fixer le dessin quelques instants et de faire le tour de la jeune fille pour s’assoir sur le banc juste à coté d’elle…

    « Je n’avais encore jamais vu quelqu’un dessiner aussi rapidement que vous Mademoiselle… Hum… Puis-je connaitre votre nom s’il vous plait ? »

    Encore une l’alchimiste fit un grand sourire angélique avant d’attendre une réponse de la jeune fille qui se trouvait à quelques centimètres de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Lun 13 Déc - 3:52

    June avait passé une drôle de matinée à l'université. Tout d'abord, elle avait faillit arriver en retard. Une panne de réveil l'avait contrainte à courir plus vite pour un bus qu'elle avait au final loupé. Heureusement, la circulation n'était pas trop dense ce matin la, elle avait put appeler un taxi en renfort. Sauf que ça lui avait couté un peu plus que le budget prévu aux transports.

    Arrivée donc un peu plus tard que prévu, elle loupa son premier cours. ça commençait bien! Elle qui avait horreur d'arriver en retard! Elle se mit donc à attendre un petit moment, que la fin de ce cours la sonne pour pouvoir se rendre au suivant.

    Ouf! Enfin en classe! Sauf que la: Interro surprise! Quel chance, elle qui n'avait pas eut le temps de se relire la veille T__T" Au final, elle s'en sortit tout de même bien. Après tout, malgré le fait qu'elle dessinait de temps en temps en cours, elle suivait assez bien!

    La fin des cours sonna enfin! L'horloge indiqua quinze heure. Habituellement, c'est le moment où elle court rentrer chez elle pour dessiner. Sauf que la, quelque chose l'en empêcha. Elle s'arrêta sur un banc tout près, comme prise d'un vertige. Sortant rapidement et machinalement une feuille blanche et un crayon de son sac, elle se mit à dessiner, le regard perdu sur la feuille de papier. Elle dessinait incroyablement vite lorsqu'elle avait ses visions, car avant d'être une artiste, elle était une oracle.

    Quelques minutes plus tard, le dessin sembla enfin terminé. C'est du moins ce qu'elle en conclus du fait qu'elle reprit ses esprits. Ce qu'elle avait dessiné? Une petite bagarre dans les couloirs de l'université. Rien de très extraordinaire en soi, si ce n'est le fait que ça ne s'était pas encore produit.

    Elle sursauta légèrement lorsqu'elle entendit quelqu'un lui adresser la parole. Elle ne s'y était vraiment pas attendu sur ce coup la. Elle espérait juste que la personne en question n'avait pas trop sa performance trop bizarre. La jeune femme n'avait pas pour habitude de se donner en spectacle.


    - June... June Hyde. C'est... à force de dessiner, on finit par le faire rapidement, rien de bien sorcier en soit.

    Esquissant un sourire, elle observa son professeur. C'était logique qu'il ne connaisse pas son nom, elle avait pour habitude d'être très discrète et peu de personne ici savait qui elle était vraiment au delà du visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Lun 13 Déc - 20:00

    Assis à coté de la jeune fille le bon vieux Paracelsus qui comme à son habitude était vêtu d’un long blouson beige et d’un Jeans délavé, jeta un nouveau coup d’œil au dessin de la jeune fille… Et ce dessin n’était pas très gaie puisqu’il représentait une bagarre, une bagarre qui au vu du décor semblait avoir lieu dans les couloirs désert de l’université. Un tel choix de dessin surprit l’enseignant, mais il conforta cette petite intuition qui lui disait que cette magnifique petite rouquine n’était pas qu’une simple dessinatrice et que derrière ces talents d’artiste hors paire se cachait autre chose, quelque chose de plus… magique… de plus… Mystique…

    Puis le magicien détourna son regard du dessin pour observer la jeune fille qui était assise juste à coté de lui. Il était presque persuadé de ne jamais l’avoir eu en cours et pourtant un petit coup d’œil sur l’emploie du temps de la jeune fille qui était posée juste à coté d’elle, lui fit comprendre le contraire, il resta ensuite assez silencieux tout en se demandant comment il avait peut oublier une si jolie jeune fille. Avec de telles talents de dessinatrice, enfin il comprit très rapidement que la jeune fille était plutôt du genre discrète, voir même très discrète et qu’elle tentait de passer le plus inaperçu possible, cette attitude ne fit que renforcer l’opinion du professeur au sujet de sa jeune élève qui semblée doutée de pouvoirs extra ordinaires.

    « Et bien June, pour toi ce n’est peut-être pas sorcier, mais sache que moi je trouve ça… Magique… Et magnifique évidemment. Quitte à radoter je vous le dis une nouvelle fois June Hyde vous êtes une véritable artiste en herbe… »

    Evidemment le mot « magie » n’avait pas était placé là par hasard, John Smith fixant d’ailleurs le visage angélique de la jeune fille pour pouvoir noter une quelconque réaction, cependant des cris attirèrent son attention c’étaient ceux de deux gaillards en vêtements de sports qui se bâtaient pour une blonde peroxydé… Etonné Smith jeta un coup d’œil qui représentait la scène à la perfection… En voyant ça la jeune rousse pris peur et tenta de partir, mais le professeur lui attrapa le bras avant de lui dire à voix basse :

    « Vous êtes une oracle c’est ça ?»

    S’en suivit un silence assez pesant… Alors que la bagarre elle venait d’être stoppée par deux professeurs, rapidement John Smith lâcha la main d’esquisser un énorme sourire et de sauter comme un véritable gamin…

    « Vous êtes la première que je rencontre ! J’en avais déjà entendu parler, mais impossible d’en croiser une !! Je m’étais même dis que ce n’étaient que des bobards, mais en fait nooon ! Vous êtes là juste en face de moi !! C’est merveilleux ! Il y a temps de chose dans ce monde… Allez dans mes bras June Hyde ! »

    Rapidement et sans même demander l’avis de June Hyde il l’enlaça tout en sautillant, ce rapprochement n’avait rien de pervers ni même d’intéressé… Il venait juste de la joie qu’éprouvait le professeur en ce moment même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Mer 15 Déc - 23:06

    A l'écoute du mot "magique", June fit comme si de rien n'était. Elle préférait garder son regard rivé sur son dessin afin de ne pas se trahir de par une expression dans ses yeux. Mais peut-être cette réaction susciterait justement un doute? C'avait surtout été un réflexe, il s'agissait maintenant de voir si le professeur aurait décelé cette petite part d'étrange réaction en entendant le mot qui la définissait si bien. S'il y prêtait attention, c'est qu'il connaissait l'existence d'un tel art. Sinon, c'était soit qu'il n'avait tout simplement pas vu, soit n'y croyait pas assez que pour le voir justement.

    Soudain, un cri retentit dans les couloirs. Une bagarre avait commencée... Mais pas n'importe quelle bagarre! Non, il ne s'agissait pas seulement de deux sportif dont les hormones suscitaient une folle envie de se battre pour une pompom girl ayant greffé son cerveau sur la poitrine. Il s'agissait avant tout d'une scène ressemblant pratiquement à celle du dessin de la demoiselle. Pratiquement? Non, plus durant une certaine seconde où le poing de l'un des types rencontra la machoire de l'autre. On aurait put penser que le dessin était une photo un peu plus floue de cet instant précis. Le même filet de bave finissant en sang au niveau des lèvres, le même mouvement de la peau sous le poing de l'asseyant... Tout était exactement pareil. Même l'horloge en fond indiquait l'heure exacte,la minute exacte, jusqu'à la seconde exacte!

    Il était évident que le professeur Von Hohenheim avait remarqué cette ressemblance beaucoup trop flagrante que pour être un hasard. Voyant les yeux de ce dernier virer rapidement sur le dessin comme pour vérifier ses pensées, June prit peur. Par réflexe, elle se leva et tenta de partir à toute vitesse, le plus loin possible qu'elle pourrait. Il fallait qu'elle reste le plus discret possible, et cet événement risquait de perturber la monotonie d'une élève invisible...

    Alors qu'elle prenait son élan pour partir, quelque chose la retint. Ou plutôt quelqu'un! Elle tourna vite le regard vers cette source, provoquant un mouvement fluide et non contrôlé de ses cheveux. La scène au ralentit aurait fait penser à un de ces films, lorsque l'espace d'une seconde, on pouvait lire dans les yeux du personnage une panique immense dans l'attente de voir la réaction de l'autre. Un ralentit, voila ce que June éprouvait à cet instant même. Son coeur aurait put s'arrêter de battre, le temps stopper sa course folle que ça n'aurait rien changé. Cette seconde lui sembla beaucoup trop longue...

    - Vous êtes une oracle c’est ça ?

    - Je... C'est ridicule, vous savez bien que tout ça n'existe pas!

    Mais le professeur n'en sembla pas convaincu. Croyait-il à la magie? Il semblerait en effet. Les paroles qu'il prononça ensuite le confirma. Elle n'eut le temps de rien dire qu'il la serrait dans ses bras. Ce débordement de joie suivant une panique total aurait put lui donner la nausée, mais au fond, elle en était rassurée. Il ne cherchait pas à l'éliminer, c'était déjà ça. Sa mère l'avait mise en garde, prétendant que des personnes ne toléraient toujours pas l'usage de la magie, ou d'autres encore ne tolérait pas que d'autres, ne faisant pas partit de leur clan, en use. Apparemment, ce n'était pas le cas de cet homme qui sembla plutôt bien accueillir la nouvelle.

    - Je... professeur, vous allez m'étouffer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 16 Déc - 2:46

  • Décidemment cette Université était vraiment exceptionnelle puisqu’en plus d’héberger l’ancien Roi de Camelot, Merlin l’enchanteur et son descendant… Elle hébergée aussi une jeune devineresse aux cheveux de feux, jamais durant sa longue errance aux quatre coins de l’Europe il n’avait créature magique et pendant un temps il considérait même ces êtres fantastiques comme de simples légendes sorties des cultures antiques. Paracelsus était toujours à la recherche de nouvelle découvertes et en ce jour apparemment banal il venait d’en faire une magnifique, il venait de découvrir que des mages étaient capables de voir l’avenir…. Enfin bref… John Smith ne cacha pas sa joie puisqu’il enlaça rapidement cette fameuse June Hyde avec ses petits bras fébriles de gringalet. Sa joie était telle qu’il sera la jeune fille de toutes ses forces à telle point que le petit bout de femme qui se tenait en face de lui manqua de s’étouffer sous cette pression… En entendant la réclamation de la jeune fille qui en plus de cela semblée gênée, en la regardant Paracelsus esquissa un petit sourire gênée avant de poser sa main droite sur l’épaule de l’étudiante et de lui dire avec une voix aussi gênée que son beau sourire :

    « Excusez moi June Hyde je ne voulais pas vous faire de mal, ni même vous gênez, mais c’est juste qu’en 516 ans d’existence je n’ai jamais croisée une créature telle que vous… »

    Après ces plates excuses, le professeur de Chimie se frotta la tête quelques instants avant de regarder autour de lui d’une manière assez furtif, les couloirs étaient vides, ils s’étaient vidés presque aussi rapidement qu’ils s’étaient remplit pendant la bagarre entre les deux molosses de l’université. Il jeta ensuite un coup d’œil sur le sol avant d’y apercevoir une petite feuille blanche, il se baissa pour l’attraper avant de la rouler en boule et de l’écraser en fermant la pomme de sa main, utilisant la magie de la pierre philosophale qui était en lui il modifia l’apparence de cette simple feuille pour en faire un beau cygne en papier blanc qui tourna la tête vers la jeune femme avant de tenter de s’envoler en vain, il referma ensuite la main et le cygne redevint une simple boule de papier… Il s’approcha alors de la jeune femme avant de lui dire :

    « Nous sommes pareils June Hyde, vous avez le pouvoir de voir le futur, moi j’ai eu la chance, ou la malchance de voir le passer… N’ayez pas peur de moi… Je sais garder un secret… »

    Il esquissa ensuite un grand sourire presque angélique avant de regarder la jeune fille qui se trouvait en face de lui de haut en bas, il se frotta le haut du crane avant de pincer la joue gauche de la jeune fille et de la tirer très légèrement pour lui dire toujours avec son énorme sourire :


    « Et est-ce que toutes les Oracles sont aussi belles que vous June Hyde ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 16 Déc - 3:11

    June observa le professeur complètement fou qui se tenait en face d'elle. Ainsi, c'était la première fois qu'il voyait une "créature" comme elle? D'ailleurs, le terme créature n'aurait surement pas plut à tout le monde, encore une chance que June n'est pas du genre si susceptible que cela!

    516ans d'existence? C'était pas un peu beaucoup ça? Hé papy! Faut laisser la place aux jeunes! *zbaf* Non, elle n'aurait jamais parlé à un professeur de cette façon la, elle ne dit d'ailleurs rien, se contentant de le penser. Comment pouvait-on vivre 516ans? Cela devait être fort ennuyant à la longue. Elle éprouva tout à coup une certaine compassion pour ce professeur, comme il devait en avoir marre à la longue de voir défiler devant lui tant d'élèves indisciplinés!


    - 516ans, vous devez finir par vous ennuyer non? Vous ne pouvez pas vous attacher trop aux autres sans risquer de souffrir à un moment ou l'autre. Ce... c'est un équilibre rompu dans une vie. Comment peut-ont l'apprécier si l'on n'est pas sur qu'elle se termine un jour au l'autre?

    June ou comment faire preuve de pessimisme en toutes circonstances...

    Elle l'observa alors s'abaisser pour ramasser une feuille, après avoir vérifié que le couloir était bien vide. Il lui montra alors un petit "tour de magie". C'est du moins ce à quoi elle pensait en découvrant devant ses yeux un origami. Mais lorsqu'il se mit à bouger, l'usage d'une vraie magie la dedans était une évidence indiscutable. Fascinant... vraiment fascinant... Mais cela remplissait-il une vie?

    Bon, allait-elle à son tour lui montrer un petit tour de magie de sa fabrication? Elle ne savait pas trop... Eh puis non, ça n'aurait fait qu'attirer encore plus l'attention sur elle, ce qu'elle ne voulait pas, même pour tout l'or du monde!

    - Et est-ce que toutes les Oracles sont aussi belles que vous June Hyde ?

    L'observant tout en arquant un sourcil, elle se décida finalement à prendre la parole.


    - Les oracles ne courent pas les rues vous savez. Cela dit, j'en ais connus deux. C'est quelque chose qu'on se transmet de mère en fille dans ma famille, comme un héritage.

    Un héritage, c'était le mot... Mais June avait cela de différent qu'elle était en plus une sorcière, de par son père... Elle ne se contentait donc pas juste de vision, elle pouvait faire bien plus. Une bonne influence envers les animaux était bien utile parfois... de même que la création d'illusion. D'ailleurs, si elle avait voulut devenir célèbre, elle aurait put se faire passer pour un prestidigitateur... Mais non, ce n'était pas son objectif. De plus, elle ne voulait pas user de ses dons à des fins financières...

    Reportant son attention sur le professeur, elle brûla de lui poser d'autres questions. C'est à dire qu'elle même n'avait pas rencontré grand monde de leur espèces...


    - Savez-vous faire autre chose qu'animer des origamis? Je veux dire... déplacer des objets par exemple, lire dans les pensées... Ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 16 Déc - 4:37

    Cette fille était d’une perspicacité étonnante, presque dérangeante… En effet en seulement quelques petites minutes elle avait mit le doigt sur un point assez sensible. C'est-à-dire la l’immortalité de son professeur de Chimie et touts les problèmes que cette « vie éternelle » pouvait engendrée. En entendant parler la belle prophétesse son cœur commença à se serrer, malgré le sourire qu’il adressait à la belle jeune fille il sentait la joie laisser place à la tristesse et aux souvenirs de ses années d’errances et d’alchimiste solitaire, Paracelsus Von Hohenheim laissa échapper une petite larme qu’il essuya d’un revers de manche pour ne pas laisser transparaitre quoi que ce soit devant l’artiste qu’il avait en face de lui, son sourire devint alors moins radieux et il s’approcha de ce bel enfant aux cheveux de feux… Avant de dire avec une voix calme, presque froide :

    « Vous ne pouvez même pas imaginez Jude Hyde… L’immortalité et la chose la plus horrible que l’on peut offrir à un homme… Oh évidemment au début on se sent tous puissant, on se prend pour un dieu vivant et l’on se moque de la mort. Les premières décennies j’étais comme ça, mais la solitude m’a rapidement remit les idées en place, jours à jours j’ai vu mes amantes, mes amis ainsi que ma famille quitter ce monde, j’ai du voyager aux quatre coins de l’Europe pour ne pas éveiller les soupçons. En bref une grande partie, si ce n’est LA plus grande partie de ma vie n’est que peine est solitude… »

    John Smith fixa le plafond pendant une poignée de secondes avant de diriger son regard vers le sol et de soupirer longuement… Avant d’esquisser un énorme sourire rayonnant digne d’une mauvaise pub pour brosse à dent ou pour dentifrice…

    « Mais je ne vais pas me plaindre, grâce à ça j’ai vu des choses merveilleuses…. Des démons, des sorciers, des anges et maintenant des Oracles. »

    Après ces quelques mots il attrapa encore une fois l’une des joues blanches de la jeune femme avant de la pincer d’une manière affectueuse, presque paternelle, il voulait absolument changea de conversation et c’est la belle June Hyde qui le fit… En demandant au professeur s’il pouvait faire autre qu’animer des origamis… Un grand sourire envahie le visage de Paracelsus Von Hohenheim qui adorait amuser la galerie avec ses savoirs magiques… Sans dire un mot il ouvrit la main et crée deux petits courants d’airs… L’un froid et l’autre chaud… Et comme en physique ce mélange créa un minuscule nuage, un nuage qui tenait dans le creux de la main de John Smith qui ne peut s’empêcher de lâcher un petit rire avant de faire tomber une minuscule pluie sur la paume de sa main… Quelques secondes plus tard il fit disparaitre le nuage pour faire apparaitre une flamme dans sa main, une flamme qui se transforma très rapidement en une sorte de boule de plasma… Avant de disparaitre…

    « Hum… Disons que je ne peux pas lire dans les penser, mais comme vous pouvez le voir je suis capable de faire une multitude d’autres choses, je peux aussi faire bouger des objets à distances et même les faire disparaitre grâce à des portails, mais ça c’est une autre histoire… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 23 Déc - 3:25

    Des portails, carrément! Ce ne devait pas être un sorcier de pacotille dans ce cas. En même temps, après plusieurs siècles il avait eut assez d'entrainement non? June elle n'était pas particulièrement douée avec les siens, mais ce n'était pas non plus une novice. Ses visions, elle les avaient lorsqu'elle ne s'y attendait pas, mais de temps en temps elle parvenait à en provoquer, en se concentrant vraiment bien. Elle avait également d'autres dons, plus particulier et se rapportant à son statut de sorcier d'avantage qu'à celui d'oracle. Elle avait hérité cela de son père, des pouvoirs hors du commun. Tout d'abord elle avait ceux de base, propres à tout les sorciers. Ensuite, ceux propres à elle même. Une certaine influence sur les être vivants en général. Certes, les humains étaient une autre paire de manche, mais elle parvenait assez bien à contrôler les plantes et les animaux, surtout ceux de petites tailles ou ceux à l'esprit plus fragile.

    Elle repensa ensuite à ce qu'il lui avait dit. Il avait dut beaucoup voyager pour ne pas se faire démasquer. Changer d'identité surement également! John Smith n'était donc peut-être qu'un pseudonyme de plus?!


    - Je suppose donc que vous ne vous appelez pas réellement monsieur Smith?

    Elle croisa les bras, passant son bloc de feuilles de dessin sous son bras. Elle attendait qu'il lui confirme ou démente ses paroles. Si Smith n'était pas son vrai nom, quel était-il alors? Et quels origines pouvait-il bien avoir? Avec le temps, même un fort accent aurait put disparaitre, surtout lorsque l'on voyage sans cesse.

    Certes June adorait les histoires de nomades, elle aurait d'ailleurs volontiers été l'une d'entre eux, mais à la longue cela devait être triste, surtout lorsque l'on est seul à voyager. Elle se rappela alors son départ déchirant d'Irlande, tout ces visages familiers qu'elle avait dut abandonner derrière elle. Si elle n'avait pas eut son faucon avec elle, elle aurait sans doute déjà craquée. Pourtant, elle était un exemple type de la personne solitaire, préférant le calme et la tranquillité d'un petit coin au bruit de la civilisation environnante.


    - J'aurais une autre question. Si vous êtes un sorcier déjà expérimenté, peut-être pourriez-vous m'aider? Je n'en ais encore rencontré aucun, ayant toujours vécut qu'avec des oracles. Je suis à moitié sorcière et personne n'a jamais sut m'aider à maitriser mes dons, j'ai toujours dut apprendre par moi même. Cela dit, un instructeur ne serrait pas de trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 23 Déc - 4:32

    Et bien décidément cette petite rousse était étonnante, apparemment elle semblait vraiment être intéressée par l'histoire de Monsieur Von Hohenheim qui lui ne pouvait pas s'empêcher de faire disparaitre un sourire béant de ses lèvres. Il avait presque oublié qu'il était au milieu de l'université dans laquelle il enseigné, pour être plus exact il avait presque oublié qu'il était professeur de chimie dans une université au beau milieu de la ville de New-York maintenant tout ce qu'il espérait c'était de pouvoir parler avec ce miracle de la nature, avec cette oracle qui lui semblait si sympathique, devant elle il était un petit peu comme un gamin venant de découvrir son cadeau de Noël... D'ailleurs nous sommes en pleines périodes de fêtes ? Coïncidences ? Non... Si c'était le cas June aurait été ficelée d'un ruban rouge et emballée dans un papier cadeau de la même couleur, mais bon... Revenons à notre sujet principal, puis la dessinatrice prouva sa jugeote au vieil helvète en mettant le doigt sur un point assez intéressant... Le pseudonyme de Paracelsus Von Hohenheim, en l'entendant celui-ci se mit à rire avant de lui dire avec un énorme sourire au bout des lèvres :

    « Décidément vous êtes très perspicaces June Hyde. Mon vrai nom n'est pas John Smith, mais Paracelsus Von Hohenheim, comme vous pouvez le constater c'est plutôt long et pompeux et je préfère me faire appeler John Smith, mais c'est bel et bien mon véritable nom... »

    Après cela il explosa de rire et posa une de ses mains sur l'épaule gauche de l'adolescente à la peau blanche et aux cheveux de feu. Il était vraiment amusé par cette devineresse, qui avait l'air si discrète et si renfermée, en bref il était fasciné par cette fille qui n'avait rien à voir avec lui le beau parleur et l'exhibitionniste. Enfin exhibitionniste par trop quand même hein... Puis quand il entendit la proposition de l'étudiante à la peau de marbre ses yeux s'illuminèrent, c'était la première fois que quelqu'un lui demander de lui apprendre quelque chose... Dans le domaine de la magie bien évidemment puisque sinon ça aurait été assez cocasse puisque le Suisse est professeur depuis quarante ans... Bref, il prit une nouvelle fois la rouquine dans ses bras, mais la lâcha rapidement pour ne pas l'étouffer une seconde fois il s'adressa ensuite à elle :

    « Hum et bien vous savez je n'ai jamais eu d'apprenti, mais vous m'avez l'air sympathique et puis je présume que ce n'est pas tous les jours que l'on voit une fille mi-oracle mi-sorcière... Enfin bref j'accepte, mais sachez que je ne suis pas un très bon professeur et ce malgré mes innombrables connaissances... D'ailleurs un conseil dite moi ce que vous voulez savoir et dans la mesure du possible et je vous l'apprendrais... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Jeu 23 Déc - 4:55

    Lorsqu'il le serra dans ses bras pour la deuxième fois, elle ne fut pas étouffée. Miracle? Peut-être pas tant que ça^^ En même temps, il allait pas risquer de tuer une élève disciplinée, c'est que les universités en manquaient cruellement ces derniers temps...

    Il accepta alors sa proposition. Chouette! Elle allait enfin pouvoir apprendre des choses intéressante au niveau de la sorcellerie. Car enfin, a part ce qu'elle avait réussit à trouver dans l'un ou l'autre bouquin, elle connaissait peu de tours... Contrairement au professeur, elle exprima son contentement non par une étreinte, mais par un sourire assez discret dont elle avait le secret, ou plutôt un sourire dont sa famille avait le secret. Elle ressemblait après tout énormément aux femmes de sa famille, et cela même sur les portraits de ses ancêtres de plus de 400 ans. Etonnant n'est-ce pas? A croire qu'elle n'avait hérité que de la sorcellerie du côté de son père.


    - Hé bien... disons que quelques sorts de protection ne serraient pas de refus pour commencer, surtout par les temps qui court... Une sorte de champ de force peut-être.

    Certes, elle pourrait forcer une plante ou une bête à la protéger, mais franchement elle n'aimait pas vraiment l'idée de mettre un autre être vivant en danger pour elle. Pante, animal ou humain, tous avaient droit à sa survie...

    Elle jeta ensuite un coup d'oeil aux alentours, s'assurant qu'il n'y avait véritablement personne dans les parages. Bon, c'était le cas! Elle esquissa alors un sourire, fixant une fenêtre tout prêt. Elle l'ouvrit alors rapidement et leva une main. Soudain, l'arbre le plus proche sembla bouger. L'une des branches s'allongea, venant entourer le bras de la demoiselle avant de fleurir. La demoiselle esquissa alors un beau sourire totalement épanouit, à croire que la nature lui emplissait le coeur. Elle laissa alors la plante repartir comme elle était revenue avant de se tourner vers le professeur.


    - Je suis déjà capable de contrôler les plantes et d'influencer les animaux et créatures sans doute. Disons que j'ai dut me perfectionner surtout la dedans enfaite.

    Si elle voulait l'avoir comme instructeur, peut-être valait-il mieux qu'il sache de quoi elle était déjà capable non?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Paracelsus Von Hohenheim


๏ PARCHEMINS : 60
๏ POINTS : 34


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   Ven 14 Jan - 3:01

    Si John Smith était un professeur assez loufoque et très tactile, sa jeune élève elle semblée être tous l’inverse de lui c'est-à-dire discrète et reversée. Oh évidemment cela n’étonnait pas vraiment notre cher ami Paracelsus qui avait déjà remarqué la timidité de son interlocutrice dès le début de leurs conversations. Enfin bref, tous en écoutant la belle devineresse parlée il esquissa un petit sourire et décida d’être un petit peu moins entreprenant avec elle. Lorsque celle-ci exprima son intérêt pour les sorts de protection le visage de l’alchimiste s’illumina. En effet en 516 ans d’existence cette chère June Hyde était la seule personne à ne pas lui avoir demandée d’informations sur la pierre philosophale ou sur l’immortalité… Et c’est assez compréhensif puisque l’immortalité est le rêve de bien des hommes et le cauchemar de quelques malheureux comme Hohenheim. Après les quelques mots de la jeune femme le professeur de chimie s’approcha d’elle avec un regard malicieux avant de lui dire :

    « Oh vous savez June Hyde, même si je ne suis pas un grand combattant je maitrise un nombre incalculable de sorts de défenses certain beaucoup plus dangereux que d’autres … »

    Après ces quelques mots il passa sa main droite dans ses cheveux avant de soupirer légèrement… Oh ce n’était pas un soupire de fatigue ou de lassitude, c’était même l’inverse… John avait toujours étais attaché à la magie et à l’éducation, mais il n’avait jamais eu la chance de pouvoir prendre un ou une apprentie et aujourd’hui c’était chose faite, au détour d’un couloir il venait non seulement de rencontrer une femme oracle, mais aussi sa futur apprentie… Que pouvait-il rêvait de plus si ce n’est une bonne tablette de chocolat ? L’écoutant parler avec intérêt il fut assez surprit en la voyant utiliser sa magie pour contrôler un arbre, en tous cas pour une débutante elle s’en sortait particulièrement bien et elle avait toute son admiration. Grâce à la pierre philosophale il aurait très bien peu faire la même chose, mais la belle prêtresse à la peau pale semblée vraiment proche de la nature… Voir même en parfaite communion avec celle-ci… Il s’approcha encore un petit peut de June avant de poser

    « EXCELLENT ! Vous êtes vraiment excellentes mademoiselle… Vous n’arrêtez pas de m’étonnez June Hyde, je vais vraiment finir par croire que vous êtes une jeune femme exceptionnelle ! Oh, mais suis-je bête je suis sur et certain que vous êtes exceptionnelle ! »

    Juste après cette phrase assez chaleureuse l’alchimiste suisse jeta un œil à l’horloge qui allait bientôt affichée seize heures… Son regard se posa ensuite sur la jeune rousse. John Smith esquissa alors un grand sourire chaleureux pour lui dire :

    « Dites moi… Voulez vous m’accompagner chez moi ? OH attention… Ce n’est pas une quelconque technique de séduction, je ne suis vraiment pas comme ça et je ne me le permettrais pas… OH ! Non je ne veux pas dire que vous êtes moches, seulement que je n’oserais jamais jouer les Don Juan avec une jeune femme comme vous… Je voulais juste pouvoir jouir de votre compagnie encore quelques temps et en profiter pour vous prêter votre premier grimoire... Ahaha… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Alchimiste et l'Artiste ? [PV: June]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sorcerer's Apprentice RPG :: New-York :: Centre ville :: Ensembles scolaires-