AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ft Kenzo | Not only Deamons make deals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leigh E. Cooper
тнє ℓισи & тнє ωσℓf
Admin

๏ PARCHEMINS : 301
๏ POINTS : 254


About me
๏ MY RELATIONSHIPS:
๏ MAGIC BOOK:
๏ POUVOIRS & COMPETENCES:

MessageSujet: ft Kenzo | Not only Deamons make deals    Jeu 28 Avr - 2:14



Cette terre qu’il foulait, cette terre silencieuse …cette Terre pourrie. Il faisait corps à corps avec elle, il souffrait autant qu’elle. Les sorciers ont ce don, cette malédiction, ils sont les enfants de la Terre, et de sa fille la Nature…ils sont censés faire régner l’équilibre, respecter et maitriser les particules. Il avait un grand respect pour la nature, moins pour la Terre. Elle avait en son sein cette race humaine, destructrice et individualiste. Il était humain, une part de lui devait l’être, c’était nécessaire, mais il ne se considérait pas comme l’un d’entre eux. Il n’appartenait à aucune race. Il avait œuvré pour devenir un hybride, tiraillé dans son âme, mais tellement puissant. La puissance lui était nécessaire, tout simplement pour sa minutie, pour la beauté de son art. Il marchait parmi ces hommes et femmes qui avaient à leur manière fait naitre cette société. Il y avait grandi, mais n’y avait pas vécu. Toutes ces choses faites par l’Homme, elles étaient imparfaites. Sous le règne de Morgane, l’architecture avait une place de maître, parfaite, faisant paraître les anciennes bâtisses comme de pâles reflets d’un monde oublié. Ce monde il y vivait maintenant. Il n’était pas morganien, du moins pas par conviction. Il l’était par choix, parce que cela avait été le camp qui avait permis l’interdit, l’impensable. Il avait pu développer tout son potentiel.

Sa route le fit s’arrêter devant un bar huppé. Il regarda à l’intérieur. Des clients, des clients et ce reflet. Une ombre à peine reconnaissable. Il y avait ces traits familiers, ceux de son visage, mais dans ce reflet, la noirceur de son âme mutilée paraissait comme du cristal. Il avait cher payé ce qu’il avait souhaité après l’absence définitif de Barbatos. Sa faute, toujours et encore sa faute…ces voix le lui rappelant. Il s’était posé la question…qu’adviendra-t-il quand il allait mourir…qui voudrait de son âme…les Dieux ? Les Démons ? Pour ces derniers, ils préféraient ne pas y toucher. Trop instable comme matière, trop hideuse la vue de son âme. Il était au moins sûr d’être un cadeau empoisonné. Ce qui pour autant n’avait pas freiné sa vie. Il avait dû prendre des dispositions pour retrouver son équilibre à cause de l’OS. Il y avait eu des morts, quelques uns, pour contenter ses aïeux, les pousser à se taire pour qu’il puisse dormir. Depuis son arrivée, il avait œuvré dans l’ombre, mais n’avait pas encore pris contact avec Morgane ou même ceux qui avaient passés le portail. Il avait le temps. Rien ne présageait un revirement pour l’instant, bien qu’il se posait la question de savoir ce que faisait l’élue, en ce moment même. Sans doute avait-elle rejoint les siens. Pensée que Leigh ne pouvait faire, enfin si, il avait retrouvé sa famille. Une famille ayant comme seul membre un certain Duc qui ne l’avait pas déçu. C’était bon de voir un visage familier, un visage qu’on avait exilé pour de nombreuses raisons. Un visage qui l’avait apaisé et lui avait même rendu le sourire. Leigh entra dans le bar, attirant quelques regards sur lui en passant devant des tables. Les gens ne s’attardaient pas plus d’une demie seconde à regarder les nouveaux venus avant de les juger. Pourtant Leigh était presque parfaite. Un costume taillé sur mesure, élégant, une démarche assurée et légère, des yeux cristallins et perçants, un teint légèrement halé. Il n’avait pas l’ouïe aussi fine que certaines créatures, mais il put sans grand mal entendre des gloussements, des commentaires le louant…ce genre d’ânerie. Il commanda au bar, un scotch avant de s’avancer vers l’arrière salle. C’était un salon privée, autant que l’était la pancarte le signalant. A l’intérieur, une ambiance feutrée, une chanteuse de Jazz, des sons que personne ne pouvait et ne devait oublier. Leigh s’adossa au mur, regardant en silence la femme chanter avant que son regard ne soit attiré par quelque chose ou plutôt quelqu’un qui avait une tête extrêmement familière.

Il s’avança, verre toujours en main, jusqu’à une table en bois noir, lampe rouge occupé par un homme, la vingtaine, les yeux aussi bleus que les siens. Il s’installa sans même demander s’il pouvait. Il savait parfaitement aux côtés de qui il s’asseyait. Il savait aussi qu’il n’avait rien à craindre, non pas parce qu’il portait sans doute encore l’odeur de son démon préféré…enfin son favoris, celui vers qui il revenait toujours, mais parce qu’après tout, quelqu’un qui a l’audace de tuer un prince de l’enfer, en enfer même, n’a pas grand-chose à craindre d’un démon secondaire assis à une table d’un bar rétro.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net
 

ft Kenzo | Not only Deamons make deals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sorcerer's Apprentice RPG :: New-York :: Centre ville :: Bars-